LE MINISTRE DE LA SANTE AUX PATRONS MALIENS : « La capacité du secteur privé à pouvoir nous aider sera exploitée au maximum »

Par L’ Indicateur du Renouveau

 

Vers la mise en place d’une coalition des patrons et chefs d’entreprise de tous les secteurs économique du Mali contre le coronavirus (Covid-19).
Dans le cadre de la prévention de la maladie à coronavirus (Covid-19), le ministre de la Santé et des Affaires sociales, Michel Hamala Sidibé a eu, le lundi 23 mars 2020, une rencontre d’échanges avec le Conseil national du patronat du Mali (CNPM) en vue de la mise en place d’une coalition du secteur privé contre le Covid-19.
L’objectif de cette rencontre, qui a réuni des chefs d’entreprises de tous les secteurs économiques de notre pays, des membres du cabinet du ministère de la Santé et des Affaires sociales, était d’échanger afin de mener des actions concertées et multiformes contre le Covid-19.
Selon le président du CNPM, Mamadou Sinsy Coulibaly, le coronavirus constitue une grande menace pour le Mali qui n’a pas une grande capacité sanitaire et économique. « Cette crise sanitaire aura un gros impact sur notre économie surtout sur les entreprises. Aujourd’hui, la fermeture des frontières a réduit la mobilité des hommes d’affaires et des marchandises. Or le Mali consomme 90 % de produits importés. D’où la nécessité de mettre en place une coalition du secteur privé contre le Covid-19 », a-t-il déclaré.
Le patron des patrons du Mali a réaffirmé la disponibilité du CNPM à travailler avec le ministère de la Santé et des Affaires sociales pour bâtir ensemble une nouvelle dynamique dans la lutte contre la pandémie du coronavirus. Il a exhorté le gouvernement du Mali de s’inspirer du cas de la Chine dans cette lutte.
Le ministre de la Santé et des Affaires Sociales, Michel Hamala Sidibé s’est réjoui de la tenue de cette rencontre avec le secteur privé qui, dira-t-il, joue un rôle important dans cette crise sanitaire. « Pour gagner cette lutte contre le coronavirus il faut qu’on s’organise, en se donnant la main car cette pandémie constitue une menace non seulement pour la santé et mais aussi pour la croissance économique. Le secteur privé est indispensable dans la lutte contre Covid-19. La capacité du secteur privé à pouvoir nous aider sera exploitée au maximum. Avec le secteur privé, nous devons profiter de cette crise pour renforcer notre système de santé. Notre seule arme dans cette lutte est la mobilisation de toutes les couches de la société ».
Le ministre Sidibé a invité les chefs d’entreprise à observer et à faire observer dans leurs unités les mesures collectives et individuelles d’hygiène dans le cadre de la prévention de la maladie à coronavirus dans notre pays.
Abdrahamane Diamouténé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *