Mohamed Chérif Haidara, président du CSDM, chez le Premier ministre :« Nous appelons à l’union sacrée autour des autorités de la Transition »

Par L’ Indicateur du Renouveau 

Dans le cadre des concertations en vue de la formation du prochain gouvernement, une forte délégation du Bureau exécutif du Conseil supérieur de la diaspora malienne (CSDM) avec à sa tête, son président, Mohamed Chérif Haïdara, a été reçue le 9 juin 2021, par le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga.

 

Les échanges ont porté sur la représentativité et les préoccupations des Maliens de la diaspora.
Dans ses propos introductifs, le Premier ministre a réaffirmé sa volonté et celle de son futur gouvernement de tout mettre en œuvre pour la résolution rapide des problèmes auxquels les Maliens de la diaspora sont confrontés, surtout la question de l’accès à la carte NINA.
Dans ce monde actuellement exacerbé par de multiples crises, le Premier ministre a mis surtout un accent particulier sur la nécessaire protection de nos compatriotes et leurs biens à l’étranger.
A son tour, après avoir félicité Choguel Kokalla Maiga pour la confiance placée en lui à travers sa nomination comme Premier ministre, par le Président de la transition, Mohamed Chérif Haïdara s’est engagé, au nom des membres du CSDM, à accompagner la Transition.
« Nous nous réjouissons des propos rassurants du Premier ministre par rapport à la prise en compte de nos préoccupations. Les Maliens de la diaspora jouent un rôle important dans le développement économique de notre pays. Nous réitérons notre engagement à accompagner la Transition comme c’est le cas depuis août 2020. Quand les Maliens sont unis, ils peuvent relever les défis. C’est pourquoi nous appelons à l’union sacrée autour des autorités de la Transition », a-t-il déclaré.

A. Diamouténé

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *