73 e ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ : Michel H. Sidibé vend bien le Mali

Par L’ Indicateur du Renouveau

 

La 73ème Assemblée mondiale virtuelle de la santé s’est tenue du 18 au 19 mai 2020. A cette occasion, le ministre de la Santé et des Affaires sociales, Michel Hamala Sidibé, a expliqué les efforts du gouvernement malien dans la lutte contre la COVID-19.

Compte tenue de la maladie à Coronavirus (COVID-19), c’est en visio-conférence que s’est tenue la 73ème Assemblée mondiale de la Santé, organisée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Dans son discours, le ministre de la Santé et des Affaires sociales, Michel Hamala Sidibé, a expliqué les efforts du Mali dans la lutte contre la COVID-19.
Selon le ministre Sidibé, « en dépit d’un contexte sécuritaire particulier, dès l’avènement de la pandémie du Covid-19, le Mali a mis l’accent sur la prévention par l’adoption de mesures barrières sous le leadership du Président de la République qui a déjà présidé deux conseils supérieurs de la défense nationale avec la COVID comme thème central. Le Mali a ainsi élevé la pandémie à un niveau de risque de sécurité majeur pour notre pays. Près d’un millier de nos compatriotes a été rapatrié, testé et placé en quatorzaine dans ces hôtels à travers un corridor humanitaire organisé par le Gouvernement du Mali ».
Il a évoqué le programme de riposte national initié par le gouvernement du Mali avec l’appui de l’OMS et de la communauté internationale qui est évalué à environ 52 millions d’euros.
Le ministre de la Santé et des Affaires sociales a aussi salué la vision du Président de la République de réduire les conséquences de la COVID-19 sur les populations les plus vulnérables.  » Le programme présidentiel : Un malien, un masque », a entrepris la distribution gratuite de masques à toutes les populations du Mali. Nous saluons la solidarité et la résilience quotidienne de nos populations dans la lutte contre le coronavirus et nous nous engageons plus que jamais à les appuyer. C’est dans ce cadre que le Président de la République a annoncé une ligne de crédits de 750 millions d’euros pour faire face aux conséquences socio-économiques de la pandémie », a-t-il déclaré.
Michel Hamala Sidibé a plaidé pour que le Mali et les autres pays africains, puissent bénéficier de plus de tests, d’équipements de protection individuelle, de respirateurs, etc…
Il a également insisté sur la nécessité, malgré la COVID-19, de continuer le combat contre le sida, la tuberculose, le paludisme, le diabète et le maintien des programmes de vaccination avant d’appeler l’ensemble des pays membres de l’OMS, à se mobiliser pour que GAVI puisse reconstituer complètement ses ressources le 4 juin prochain.
A l’issue de cette 73e Assemblée mondiale de la santé, le Mali a été choisi pour présider la commission B, en charge des questions financières et administratives lors de la session normale de l’Assemblée nationale de la santé, prévue d’ici à la fin de l’année à Genève.
Les États membres de l’organisation mondiale de la santé se sont engagés à faire en sorte que le futur vaccin contre la COVID-19 soit un bien public mondial.

Abdrahamane Diamouténé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *