Arène politique: L’ USR sur les fonts baptismaux 

La classe politique malienne s’agrandit avec l’arrivée  du parti, l’ Union pour la Sauvegarde de la République  (USR). L’annonce a été faite par Nouhoum Togo, président  de ladite formation politique, ce samedi 10 juillet 2021 à l’hôtel Radisson Blu de Bamako en présence de plusieurs  personnalités politiques et des autorités traditionnelles, religieuses et coutumières.
Nouhoum Togo précisera que cet événement est<< l’aboutissement d’un processus de  longue haleine après  tant d’années de réflexion sur le comment sauver l’honneur et la dignité  de la vieille et chèrs à la patrie>>.
Le  président de l’USR  promet de pousuivre sa carrière  politique autour  de l’idéologie  de son patron politique feu Soumaila Cisse, après  s’être  inspiré de la charte de Kuruga Fuga laquelle charte gravite  autour du << Dambé, le Yèrèdon et l’union>>.
<< Nous voulons d’un Mali que nous connaissons, celui qui nous ressemble, un Mali qui préserve notre dignité, le Mali qui nous honore, sans être fermé aux autres>>, a-t-il insisté  avant d’ajouter que l’objectif recherché est de proposer le parti du malien aux maliens. Celui qui servira le <<Dambé>>,  qui rehaussera le <<hôronya>>, et qu’il se battra pour l’union sacrée de toutes les filles et de tous les fils de notre bien aimé Mali.
Parlant des prochaines élections, Nouhoum Togo dira que<< l’USR est favorable à  la mise en place d’un organe unique pour la gestion des élections, qui sera un instrument qui permettra au Mali d’avoir des élections crédibles indispensables au renforcement de la démocratie>>.
Yah Zanfing Doumbia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *