Actualités Education Une

Baccalauréat 2019 : Un taux d’admission de 25,12%

Par 

 

Seulement deux jours après la proclamation des résultats de l’examen du Diplôme d’étude fondamentale (DEF) jeudi dernier avec un taux d’admission national de 52,48%, les candidats au Baccalauréat (BAC) viennent, à leur tour, d’être fixés, sur leur sort. C’était samedi dernier aux environs de 14 heures, quand les résultats de cet examen qui ouvre la voie aux études supérieures, ont été proclamés.

Au plan national, selon le directeur du Centre national des examens et concours de l’éducation (CNECE), le Pr Mohamed Maïga, le taux de réussite au Baccalauréat (général et technique), est de 25,12% pour 24.176 élèves admis sur 96.239 inscrits. Un taux, selon lui, «qui est approximativement égal à celui de l’année dernière qui était de 28%».
Pour le Pr Mohamed Maïga, globalement les examens de cette année se sont bien passés. Il pense que le taux du Baccalauréat est assez satisfaisant compte tenu de la situation qui prévalait à l’école et des résultats antérieurs.

Car, selon lui, si ce n’est pas en 2017 et 2018, le taux de cette année est supérieur à ceux des autres années, depuis 2013. Par ailleurs, Mohamed Maïga a saisi l’occasion pour remercier tous les acteurs et partenaires de l’éducation qui se sont engagés pour que l’école puisse reprendre et qu’on puisse organiser des examens.

Selon les statistiques, sur 94.519 inscrits au Baccalauréat général, 23.591 élèves ont été admis, soit 24,96%. Le taux d’admission au Baccalauréat technique est de 34,01% pour 585 passants sur 1.720 candidats. Quant au Baccalauréat professionnel, ce sont 52 élèves qui ont été admis sur 54 inscrits soit un taux de réussite de 96,30%.

«J’ai réussi !», criait Fatoumata Maali Traoré, qui venait juste de voir son nom sur la liste des admis au lycée Askia Mohamed. «Je suis très contente car mes parents sont fiers de moi aujourd’hui», a enchaîné la jeune fille, âgée de 16 ans, qui a été admise avec la mention Assez bien en Terminale sciences économiques (Tesco).

«Je suis juste content et fier de moi-même», lançait sobrement Daba Issa Diarra qui a réussi le Baccalauréat en Terminale génie électronique au lycée technique de Bamako.
Ce garçon de 17 ans invite, par ailleurs, ses camarades candidats malheureux, à prendre le courage pour pourvoir réussir l’année prochaine. Autres candidats, autres réactions. «Je n’ai pas de mots», lâchait effondrée une candidate malheureuse, avant de prendre sa moto et disparaître.

Bembablin DOUMBIA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *