CITOYENNETE RESPONSABLE : Gradem outille des acteurs de la protection de l’enfant

Par L’ Indicateur du Renouveau

Le Groupe de recherche action droits de l’enfant Mali (Gradem) a organisé du 28 au 31 décembre 2020 à l’intention des encadreurs d’enfants un atelier de formation sur la citoyenneté responsable.

La promotion des droits de l’enfant et le renforcement d’un environnement plus protecteur, où tous les enfants seront protagonistes de leur propre développement, sont nécessaires. Pour cela, il faut la connaissance de leurs droits et devoirs, celui des parents, de la communauté mais aussi l’esprit citoyen. Ainsi, les encadreurs des groupements d’enfants doivent avoir une connaissance sur la citoyenneté responsable pour, à leur tour, former les enfants à ces valeurs.
Cet atelier s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Professionnalisation et mise en réseau des acteurs de la protection de l’enfance de l’Etat et de la société civile au Mali » du Groupe de recherche action droits de l’enfant Mali (Gradem) en partenariat avec l’ONG internationale Kinderrechte Afrika e.v. sur financement du BMZ. Il vise à renforcer les capacités de 200 encadreurs de 100 groupements d’enfants partenaires au projet sur la citoyenneté responsable dans les zones du projet Mali pour un changement de comportement et de mentalité.
Selon Marc Diarra, assistant-conseil sur le projet, il est important que les acteurs de la protection de l’enfant soient outillés sur la citoyenneté afin qu’ils puissent inculquer les valeurs d’un bon citoyen aux enfants.
« Quand vous prenez le Mali d’aujourd’hui, chacun se demande où va notre pays. C’est pourquoi nous avons initié cette formation pour renforcer les capacités de nos encadreurs avec lesquels nous allons cheminer pendant trois ans. Nous voulons faire en sorte qu’il y ait un changement de comportement et de mentalité pour que nous retrouvions le Mali d’hier. Pour ce faire, il faut apprendre à nos enfants la citoyenneté pour qu’ils deviennent des citoyens exemplaires, car c’est en renforçant les capacités des encadreurs d’enfants que nous pourrons atteindre notre objectif. Nous allons élaborer un référentiel de communication adapté pour la communication avec les enfants dans les espaces d’éducation/groupement d’enfant », a-t-il déclaré.
Abdrahamane Diamouténé

Ils ont dit
Mme Samaké Pascale Bagayoko de l’Association Solidarité en faveur des aide-ménagères de Garantiguibougou :
« Cette formation a été très bénéfique pour moi. Nous avons appris beaucoup de choses sur la citoyenneté responsable. Qu’on soit instruit ou pas, chacun de nous doit savoir quels sont ses droits et ses devoirs afin de bien se comporter dans la société. Nous allons nous atteler à transmettre les connaissances acquises pendant cette formation aux enfants que nous encadrons pour qu’ils deviennent de bons citoyens ».

Lountady Soumounou de l’Association Djiguiya Coura de Djicoroni Para :
« Au Mali, beaucoup de personnes ont des problèmes par rapport à la citoyenneté. A l’issue de cette formation, personnellement je suis en mesure d’apprendre aux enfants que j’encadre la notion de citoyenneté responsable, c’est-à-dire ce qu’ils doivent faire pour le pays et en retour ce que le pays doit faire pour eux. Cet atelier de quatre jours a vraiment été instructif ».

Samaké Edouard Savio de l’Association pour la défense des droits des enfants et la formation des jeunes (ADEFJ) de Garantiguibougou :
« Pendant ces quatre jours on nous a expliqué ce que c’est l’Etat, la société, les types de gouvernance, la citoyenneté, la démocratie. La connaissance de tous ces thèmes est très importante pour les populations en général et en particulier pour les enfants pour un changement de comportement et de mentalité. Nous allons transmettre aux enfants ce que nous avons appris de cette formation ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *