Actualités Education Une

Communiqué de presse du collectif des candidats postulants aux chargés de recherches

 

Le collectif des candidats postulants aux chargés de recherches accuse le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Pr Mahamadou Famata de prendre en otage leurs résultats.

Lisez plutôt le communiqué.

Le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique à travers son centre national de recherche scientifique et technologique (CNRST) a lancé en Avril 2018 un recrutement d’enseignants chercheurs dans le pallier au manque d’ enseignants au niveau de l’université de Bamako permettant une inscription sur la liste d’aptitude aux directeurs de recherches, maitres de recherches, chargés de recherches et attaches de recherches dans tous les domaines confondus. La clôture des dépôts des dossiers était fixée le 31 Mai 2018. Depuis cette date les candidats sont restés sans nouvelle du résultat mais le collectif des candidats postulants ont été surpris de la proclamation en catimini du résultat des maitres de recherches le 05 février 2019. Dès lors nous avons multiplié les contacts pour comprendre la situation mais c’est un silence radio. Nous déplorons la proclamation partielle du résultat qui discrime certains citoyens, il faut dire que cette année 70 enseignants de tous grades doivent valoir leurs droits à la retraite et ce chiffre va en cresando. Le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique ne fait rien pour combler ce déficit et nous ne comprenons pas pourquoi nos résultats sont pris en otage. Le collectif exige la proclamation des résultats et condamne toute forme de discrimination.

Bamako-le 4 septembre 2019

Le Porte- parole

Modibo DOUMBIA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *