Actualités Justice Société

DECLARATION PYROMANE DE ME BATHILY CONTRE NOUHOUM TAPILY : Ce qu’il faut savoir

 

Par Le Confident

 

DECLARATION PYROMANE DE ME BATHILY CONTRE NOUHOUM TAPILY : Ce qu’il faut savoir
Il y a de cela plus de 30 ans, un cas de vol a eu lieu à Mahina pendant que Nouhoum Tapily occupait le poste de juge de paix à compétence étendue. Pour que justice soit établie, Nouhoum Tapily, dit-on s’était personnellement investi en disant aux gendarmes de tout mettre en œuvre pour retrouver le voleur (sans violence). Pourtant, après l’arrestation du présumé coupable, qui répondait au nom de M. Tounkara et qui était greffier, il sera retrouvé mort.
Compte tenu de la gravité des faits, une enquête judiciaire avait été ouverte en son temps et l’ensemble des personnes incriminées ont été jugées en 1984 par la Cour d’Assises de Bamako. ‘’Plusieurs gendarmes de la Brigade Territoriale de Bafoulabé, le Juge de Paix Nouhoum TAPILY et le Commandant de Cercle Mamadou CAMARA, ont comparu devant les assises pour répondre du crime de coups mortels par les gendarmes et complicité de ce crime pour le Commandant de Cercle et le Juge de Paix sur la personne du greffier dénommé. Après instruction à la barre, le juge de Paix M. Tapily et le Commandant de Cercle M. Camara ont été acquittés des faits de complicité du crime de coups mortels mis à leur charge. Certains gendarmes ont été aussi acquittés. Cependant, deux gendarmes, pour leur part, ont été condamnés à des peines de prison ferme’’, nous explique M. Mamadou B. COULIBALY, Rédacteur d’Administration à la retraite au Ministère de la Justice. Selon ce dernier, la justice malienne après examen des dossiers a rétabli l’honneur de Nouhoum Tapily. D’ailleurs, il déclare que les archives sont disponibles et que Me Bathily le sait bien.
Pourtant, à l’analyse des propos de l’ex ministre Bathily, il veut faire croire aux Maliens, que le Président Nouhoum Tapily est directement impliqué à une histoire de meurtre. Or, c’est loin d’être le cas. Aussi, comme pour confirmer qu’il déteste véritablement le Président Tapily, il affirme avoir tout mettre en œuvre pour le faire remplacer à la Cour Suprême sans succès.
Selon des témoignages reçus, c’est après avoir compris que les raisons pour lesquelles Me Bathily voulait faire partir Nouhoum n’étaient pas fondées, que le Président de la République Ibrahim Boubacar Keita s’est assumé en le maintenant à son poste. Et en l’accordant toute sa confiance. Toute chose qui n’aurait certainement pas fait plaisir à Me Bathily.

La goutte d’eau qui a fait déborder le vase a été son éviction du gouvernement. Une déchéance qu’il peine à digérer, et du coup, il ne rate aucune occasion pour s’en prendre copieusement au régime d’IBK. D’où, une fois de plus cette sortie macabre pour tenter de ternir l’image d’un homme dont le parcours est exemplaire et exceptionnel. Et ce ne sont pas les hommes qui l’on côtoyé de près qui diront le contraire. Aussi, il y a des sources qui estiment que c’est Me Bathily qui aurait poussé Mamadou Sinsy Coulibaly à s’en prendre gratuitement au Président Tapily. En tout cas, à l’analyse de la situation, cette version semble bien fondée, car Nouhoum Tapily dit n’avoir jamais traité ni directement ni par personne intermédiaire avec Mamadou Sinsin Coulibaly.
Rappelons que M. Nouhoum Tapily a suivi une carrière de magistrat et a occupé différents postes de responsabilités : juge au siège et président du tribunal du travail de Sikasso, juge de paix à compétence étendue de Mahina, magistrat à la direction nationale de l’administration judiciaire, au bureau étude et législation, président du tribunal de première instance de Tombouctou, du tribunal de travail de Tombouctou, président du tribunal de première instance de Sikasso, vice-président de la Cour suprême puis depuis 2011 président de la Cour suprême.
Affaire à suivre…
DK

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *