Actualités Une

Des dizaines de combattants de la CME rallient Bamako pour être acheminés dans les centres de formation

DDR intégration accéléré : Des dizaines de combattants de la CME rallient Bamako pour être acheminés dans les centres de formation

Par 

Depuis hier lundi 10 juin, des dizaines de combattants de la Coordination des Mouvements de l’Entente (CME) – mouvements réclamant l’inclusivité – ont commencé à rallier Bamako grâce à la MINUSMA. Ils seront par la suite acheminés vers les différents centres de formation à Ségou et Koulikoro. Ces combattants sont surtout des éléments des MOC de Gao et Tombouctou. Ces différentes vagues devront se poursuivre dans les jours à venir.

Pour le moment, seule la CME a demandé à ses combattants d’adhérer à ce processus nécessaire pour leur intégration dans les rangs des FAMAs dans le cadre de la mise sur pied de la future armée reconstituée conformément à l’Accord issu du processus d’Alger. Les autres regroupements de mouvements impliqués dans le processus de paix tels que la CMA et la Plateforme tardent à appeler leurs combattants à suivre cette démarche.

Signalons que le transport des combattants du MOC à la CMA est assuré par la MINUSMA. Ensuite çà sera au tour de l’Etat de les acheminer au niveau de leurs différents centres de formation. Pour les autres regroupements de mouvements leur ralliement à ce processus est conditionné par le règlement de la situation des combattants du MOC déclarés inaptes. Ces derniers sont environ au nombre de 590 combattants tous mouvements. Pourtant, il était prévu que ce processus concerne 1804 combattants des MOC de Kidal, Tombouctou et Gao. Mais seuls 1250 combattants pourraient être enrôlés dans les rangs des FAMAs en vue de la formation de la future armée reconstituée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *