Dr. FANTA SIBY A L’HOPITAL DU POINT G : « Avec la deuxième vague de Covid-19 en Europe, il faut se préparer et anticiper »

Par L’ Indicateur du Renouveau

 

La ministre de la Santé et du Développement social, Dr. Fanta Siby, s’est rendue le vendredi 24 octobre 2020 au Centre hospitalier et universitaire (CHU) du Point G pour s’enquérir des conditions de travail du personnel et mobiliser les équipes afin de prévenir une éventuelle deuxième vague de Covid-19.

La visite de la ministre de la Santé et du Développement social, Dr. Fanta Siby, a commencé par le centre de prise en charge des maladies à potentiel épidémique qui a accueilli depuis le début de la Covid-19 dans notre pays 555 cas de la Covid-19 avec un taux de guérison de 60 % (366) et un taux de décès de moins de 2 %.
Elle a aussi visité l’unité de réanimation en cours de construction par la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) qui aura une grande capacité de lits avec tous les équipements nécessaires. Ensuite, la ministre s’est rendue tour à tour à la centrale d’oxygène, au bloc opératoire, au service d’imagerie médicale.
La visite a pris fin par une rencontre avec le personnel qui a évoqué les problèmes auxquels il est confronté. Il s’agit entre autres de la panne de la centrale d’oxygène, du problème d’hygiène, d’assainissement, de maintenance, d’eau pour le service de dialyse, de la rareté de ressources financières, etc.
Dr. Fanta Siby a remercié les agents de santé et tout le personnel de l’hôpital du Point G pour leur dévouement quotidien pour l’amélioration de la santé des populations maliennes. Elle s’est engagée en fonction des moyens disponibles d’apporter des réponses aux problèmes évoqués, par ordre de priorité.
« Nous avons le devoir de venir voir les structures de santé pour constater de visu les problèmes auxquels elles sont confrontées. L’hôpital du Point G joue un rôle important dans la prise en charge des malades dans notre pays. Dans le cadre de la lutte contre la Covid-19, nous devons redoubler d’efforts. La Minusma nous a aidés avec la construction d’une unité de réanimation préfabriquée. Avec la deuxième vague de Covid-19 en Europe, il faut se préparer et anticiper. Pour éviter que ça nous surprenne, il faudrait que nous ayons un centre de réanimation dédié uniquement à la lutte contre la Covid-19. Nous allons chercher à résoudre dans la mesure du possible les problèmes qui ont été soulevés par le personnel. La Covid-19 a affecté le système de santé de beaucoup de pays comme le nôtre. Mais malgré la Covid-19 nos structures de santé doivent continuer à fonctionner normalement », a-t-elle déclaré. Lors d’une rencontre avec le personnel, la ministre Siby a annoncé des actions urgences contre l’insalubrité dans l’enceinte de l’hôpital.
Quelques heures avant cette visite, la ministre de la Santé et du Développement social avait reçu dans son département une délégation du Syndicat national des pharmaciens du Mali (Synapharm) conduite par son secrétaire général, Dr. Soubel Moulaye. Après avoir facilité Dr. Fanta Siby pour sa nomination à la tête du département de la Santé et du Développement social, Dr. Soubel Moulaye a sollicité l’implication du ministre pour le traitement rapide de leurs conventionnements au niveau de la Caisse nationale d’assurance maladie (Canam).
Le ministre de la Santé et du Développement social a prévu une séance de travail avec la Canam en vue de trouver une solution au problème.
Abdrahamane Diamouténé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *