ESSAI SOLIDARITE CONTRE LA COVID-19 :  Pr. Samba O. Sow sollicite l’accompagnement des Médias

 

Pour la seconde fois en espace de deux semaines, Pr. Samba O. Sow était devant la presse pour évoquer le nouveau projet mondial, l’Essai Solidarité sur les vaccins Covid-19 pour lequel le Mali a été choisi parmi les rares pays accrédités par l’OMS.

C’était ce mercredi 15 septembre 2021 au cours d’un point de presse, organisé au ministère de la Santé  et du Développement social.

Le directeur national de l’Institut national de la santé publique (INSP), Pr Samba Ousmane Sow, avait à ses côtés Sékou Oumar  Dembélé, du directeur général de la santé et de l’Hygiène publique, Dr Tidiane Traoré, de Daouda Minta, membre du comité scientifique et du directeur du centre national d’immunisation, Dr Ibrahim Diarra.

A l’entame des débats, Dr. Sékou Dembélé, conseiller technique au ministère de la Santé et du Développement Social dira que  l’objectif de ce point de presse était d’éclairer la lanterne des hommes de médias sur les différentes campagnes de vaccination contre Covid-19 et de l’Essai Solidarité en cours dans notre pays.  Il a profité de l’occasion pour inviter les populations à se faire vacciner pour bouter la Covid-19 hors de nos frontières. « Les vaccins qui sont au Mali sont homologués par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) donc il n’y a rien dans la vaccination qui puisse nuire à la santé », indiquera-t-il.

Concernant les 40 000 doses de vaccin de l’Essai Solidarité, aux dires du directeur général de l’INSP, Pr Samba Sow, les chercheurs ont examiné ces vaccins en trois (3) phases avant de les mettre à la disposition de notre pays. « Il y a 84 pays qui avaient postulé pour l’Essai Solidarité. Le Mali fait partie des rares pays choisis pour faire le test de l’Essai Solidarité. Ces tests, qui seront faits dans notre pays concernent la fin de la phase 2B  et le début de la phase 3 car ces vaccins ont déjà été testés ailleurs pour les phases précédentes », souligne-t-il.

Pr Samba Sow a également  a exhorté les hommes de médias à participer à la sensibiliser sur l’Essai Solidarité  afin de contribuer à l’amélioration de la santé des populations. « Contribuer à ce projet, c’est contribuer au développement de l’humanité.. », dira-t-il. Selon le Pr. Sow, la participation est volontaire et concerne les 16 ans au plus, des personnes non vaccinées. Et d’ajouter que les participants volontaires seront suivis durant les opérations et peuvent écourter leur participation à tout moment.

A en croire Pr. Sow, ce projet de l’OMS, permettra, sans nul doute, à notre pays d’être parmi les pays les mieux dotés en  vaccin dans le cadre de l’initiative Covax. D’où l’intérêt de notre pays à accepter ce projet qui démontre également la reconnaissance au niveau mondial de la qualité de la recherche scientifique dans le domaine de la santé au Mali.

O.D.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *