Actualités Environnement

EVACUATION DES DÉCHETS SOLIDES. L’équipe en charge à pied d’œuvre

Par Vert Info

 

Le département en charge de l’assainissement suit de près les travaux d’aménagement des dépôts de transit et de ramassage des ordures. Une équipe constituée des membres du cabinet ministériel de la DNACPN vient de sillonner certains dépôts afin de se rendre compte de l’effectivité des travaux avec le partenaire OZONE MALI.
La question de déchets solides, à ce jour, est devenu un véritable casse tète chinois pour les habitants du district de Bamako et ses environs. Des efforts d’évacuation sont mis en œuvre pour arriver à bout de ces amoncellements encombrants même si par moment des efforts déployés quotidiennement s’avèrent parfois insuffisant pour une évacuation quantitative .L’entreprise Marocaine commise pour la tache fait ce qu’elle peut mais semble débordée devant l’ampleur du phénoménale chef du cabinet du ministère de l’environnement de l’assainissement et du développement durable accompagné des agents de la direction nationale de l’assainissement contre la pollution et des nuisance et de la mairie du district de Bamako de OZONE MALI et de la presse a sillonné, tôt le matin, le petit dépôt anarchique du Dabanani, les dépôts de transit du CFP, de Darsalam ,et de Lafiabougou. Constat : mobilité des agents pour la manutention et le remplissage des camions à un rythme proportionnel à la disponibilité des engins roulants . le chef du cabinet Moussa kanta a fait part de toute la préoccupation de son département par rapport à l’évacuation des ordures en donnant la certitude qu’une telle descente sur le terrain ne sera pas la dernière .Aussi a-t-il demandé aux population riveraine de déverser toujours les ordures dans les poubelles au lieu de la voix public .Ce qui facilitera sa collecte et son acheminement dans les dépôts de transit le plus proche. Gnarga Dembélé ,chef de division assainissement à DNACPN ,trouve que l’Etat est dans son rôle en menant une croisade contre l’incivisme et contre la prolifération des dépôts anarchiques .Un changement de comportement positif s’impose et l’action menée autour de gilets verts mérite toute notre attention ,a fait comprendre M. Dembelé pour qui, les ordures doivent suivre un circuit avant d’arriver à la destination finale. Déjà le ministère en charge de l’assainissement est entrain de réaménager les quelques dépôts qui existent dans le district en les clôturant et en les dotant de quai d’évacuation et de déversement des ordures. Les travaux qui ont pris du retard, sont aujourd’hui à 31% d’exécution nous signalait M. Dembélé.Au terme du réaménagement des dépôts la DNACPN compte sur l’ensemble de la population pour l’entretien des ouvrages pour leur bonne maitrise environnementale et écologique.
Il va falloir mettre les bouchées doubles pour débarrasser les dépôts de ses tas d’ordure et sensibiliser la population sur la création des dépôts anarchiques qui ne fait que compliquer le travail titanesque auquel est confronté, jour et nuit , les GIE,OZONE MALI ou autre structure chargées de la collecte et de l’évacuation des ordures.
Baba Diarra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *