Actualités Education

EXAMENS DE FIN D’ANNEE : La D-Cap de Bamako-Coura appelle à une gestion concertée

Par l’Indicateur du Renouveau

 

 

Inciter les acteurs de l’éducation à s’impliquer davantage dans la vie de l’école, tel était l’objectif de la rencontre organisée, le samedi 29 juin 2019, par le Centre d’animation pédagogique (Cap) de Bamako-Coura.
Cette rencontre présidée par la directrice du Centre d’animation pédagogique de Bamako-Coura, Mme Aïssata Doumbia a réuni les syndicats, les coordinateurs des différents comités de gestion scolaire (CGS), les parents d’élèves, l’Association malienne des mères d’élèves (AMME), les membres du comité Engeui, les conseillers pédagogiques, la société civile (les chefs coutumiers et religieux locaux) et le représentant de la marie de Bamako-Coura.
Au cours de la rencontre, les échanges ont porté sur les dispositions prises pour le démarrage des épreuves anticipées du diplôme d’études fondamentales (DEF), la sensibilisation des parents pour la réussite des élèves, l’hygiène en milieu scolaire, le réaménagement de l’emploi du temps, l’insécurité en milieu scolaire et la gestion de l’année scolaire. Il s’agissait pour le Cap de Bamako-Coura, à travers cette rencontre, d’inciter les acteurs de l’éducation à s’impliquer davantage dans la vie de l’école.
La D-Cap a appelé tous les acteurs de l’éducation à une gestion concertée pour résoudre les problèmes surtout la bonne organisation des examens. « Cette année, nous gérons une année exceptionnelle, cela nécessite une forte implication de tout un chacun. Nous sollicitons tout le monde pour nous appuyer pour que les enfants soient dans leur droit, pour que l’année soit une réussite. S’il y a une synergie d’actions, nous pourrons résoudre les problèmes », a-t-elle déclaré.
Selon Seydou Coulibaly, coordonnateur du syndicat de l’éducation de base, avec le temps que les enseignants ont fait en grève, il faut l’implication de tout le monde pour mobiliser les enfants à venir suivre le reste des cours. A ses dires, les enseignants aussi doivent faire une prise de conscience pour éviter des failles en vue de la bonne tenue des examens.
Mamadou Kéita, coordonnateur des comités de gestion scolaire (CGS) du Groupe scolaire Mamadou Konaté, a invité les parents d’élèves à jouer pleinement leur rôle pour la réussite de l’année scolaire. « Le manque d’hygiène et l’insécurité en milieu scolaire nous interpellent tous. En plus de la résolution de ces deux problèmes, nous allons nous impliquer pour la réussite de l’année scolaire qui est un peu particulière cette année, en raison de la grève des enseignants. Chacun de nous doit jouer sa partition », a-t-il déclaré.
Abdrahamane Diamouténé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *