Faits divers

FANA DE NOUVEAU SOUS LE CHOC: Une vieille de 70 ans et sa fille décapitées, leur sang emporté !

Par Le Démocrate

Après l’épisode de la jeune albinos, Ramata, une nouvelle tragédie s’est produite à Fana. En effet, le vendredi 22 mars 2019, vers 5 heures du matin, les corps d’une femme du nom de Dicko Sangaré, âgée de 70 ans, et sa fille, Weye Sangaré, 14 ans, ont été retrouvés sans têtes dans le quartier du Badialan (Fana).
Le ou les coupeurs de tête étaient intéressés selon toute vraisemblance par le sang des victimes. Ce qui nous amène à nous interroger si le mobile est politique. C’est la troisième fois en un an que des têtes sont coupées à Fana, à environ 120 km de Bamako. À noter que toutes les victimes sont de sexe féminin. Des voix s’étaient élevées pour demander une étroite collaboration entre populations et forces de sécurité pour conjurer ce sort maléfique. Hélas ! Le cycle du crime se poursuit.
En effet, force est de constater que le problème de l’Afrique est civilisationnel. Et quand ont dit cette triste réalité, une majorité ignorante susceptible sans discernement tombe dans l’émotion en insultant à tout va. C’est en Afrique qu’on tue les albinos, les vieilles dames, ou des enfants innocents pour leur sang ou un membre (bras, jambe), ou pour la tête, ou même les parties génitales, pour des raisons débiles. C’est en Afrique que les gens refusent le mariage de leurs enfants pour un ethnocentrisme exacerbé, c’est en Afrique qu’une femme peut être accusée à tort d’être à l’origine de la mort de son mari parce qu’elle est sorcière, etc… L’Afrique a un problème civilisationnel, car elle n’est pas encore arrivé à se débarrasser de ces pratiques barbares qui figent et ankylosent totalement sa civilisation. Alors, il faut qu’on se débarrasse de ces pratiques barbares destructrices.
Agmour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *