GILETS VERTS : 500 poubelles offertes à des regroupements de femmes

Par L’ Indicateur du Renouveau

 

 

Ce samedi, 12 octobre 2019, les Gilets verts, ont procédé à la remise de 500 poubelles à des regroupements de femmes des six communes du district de Bamako et environs.

Lancé en août dernier par le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, Housseini Amion Guindo, le mouvement « Les Gilets verts » poursuit son combat pour la protection de l’environnement et pour l’assainissement de la ville de Bamako et environs.
Les soldats de l’environnement, pour lutter contre l’insalubrité grandissante dans la capitale, ont offert ce samedi 500 poubelles à des regroupements de femmes des six communes du district de Bamako et Kati. La cérémonie de remise s’est déroulée au siège de l’Agence des stations d’épurations du Mali (Angesem) à Sotuba. Elle a réuni plusieurs associations féminines de la place et des membres du cabinet du ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable.
Kadiatou Diaby, chargée de mission au MEADD en charge du genre, s’est réjouie de cette initiative en faveur des regroupements de femmes du district de Bamako et de Kati. Elle a remercié le ministre de tutelle pour cette initiative et reconnu l’engagement de ce dernier en faveur de l’assainissement depuis sa prise de fonction. Mme Diaby a invité ses consœurs à un bon usage des poubelles offertes et à soutenir les actions du ministre de l’Environnement, résolus dans la lutte contre l’insalubrité dans le pays.
Alassane Traoré, coordonnateur des activités des Gilets verts, est revenu sur les objectifs du mouvement, né de l’initiative du ministre Housseini Amion Guindo, qui « depuis son installation a beaucoup contribué à améliorer le cadre de vie de la population malienne à travers plusieurs initiatives ».
A l’en croire, le mouvement a été créé pour que les jeunes puissent s’approprier l’amélioration de leur cadre de vie avec les femmes à l’avant-garde de l’assainissement dans le pays. Selon le coordonnateur, ce premier lot de 500 poubelles destinées aux femmes sera suivi de 500 autres pour les regroupements de jeunes, membres du mouvement. Il a remercié le ministre de l’Environnement et tous les partenaires qui ont contribué pour la réussite de cette opération en faveur de l’assainissement.
Au nom des bénéficiaires, Nia Fané a remercié les donateurs en l’occurrence le ministre Housseini Amion Guindo pour ce geste important dans le dispositif d’assainissement de la ville de Bamako et de Kati. Il a invité la population et les hautes autorités à soutenir les initiatives du ministre Guindo pour un développement durable dans notre pays. Elle a réitéré l’engagement des femmes à soutenir toutes les actions du MEADD pour que notre pays retrouve son lustre d’antan.
Le directeur national du contrôle de la pollution et des nuisances, Amadou Camara, a aussi remercié le département et ses partenaires pour ce geste en faveur de l’assainissement. Il a dit compter sur les regroupements de femmes bénéficiaires pour relever le défi de l’assainissement de la ville de Bamako et environs.
La cérémonie a pris fin par une remise symbolique des poubelles aux regroupements de femmes.
Ousmane Daou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *