GOUVERNEMENT DE TRANSITION: La junte défie la classe politique

Par Le Débat

La liste des membres du nouveau gouvernement de transition a été dévoilée le lundi 5 octobre 2020. Le premier fait marquant est l’absence de la classe politique dans cette nouvelle équipe gouvernementale qui doit mettre en œuvre la feuille de route de la transition.
Après la nomination du président et du Premier ministre, le Mali vient de franchir une autre étape importante vers le démarrage effectif de la transition. Depuis le lundi dernier, la composition du nouveau gouvernement a été annoncée. Sa particularité est que la classe politique n’y figure pas.
En effet, si les militaires du Comité national pour le salut du peuple (CNSP) occupent des postes clés en son sein, aucun grand parti politique n’y est représenté. Cela est d’autant plus étonnant que le week-end dernier, le Premier ministre s’était entretenu avec les forces vives de la nation parmi lesquelles des responsables politiques et même ceux de l’ancienne majorité présidentielle.
Cette mise à l’écart de la classe politique dans la formation du nouveau gouvernement pourrait s’avérer contreproductif. Car l’accompagnement des partis politiques est nécessaire à la réussite de la transition dans notre pays.
Pour le moment, aucun grand parti politique n’a réagi à la formation du nouveau gouvernement. Dans les prochains jours, les réactions des différents responsables politiques nous édifieront sur leur volonté d’accompagner ou pas les autorités de la transition.

Abdrahamane Diamouténé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *