Actualités Santé Une

HÔPITAL MERE ENFANTS LE LUXEMBOURG: Michel H. Sidibé visite la nouvelle unité de cardiologie

Par l’ Indicateur du Renouveau

 

 

En vue de s’enquérir des conditions de travail, le ministre de la Santé et des Affaires Sociales, Michel Hamala Sidibé a visité, le jeudi 5 septembre 2019, l’unité de cardiologie interventionnelle et le centre André Festoc de l’Hôpital Mère-Enfant Le Luxembourg de Bamako.
La visite du ministre de la Santé et des Affaires Sociales, Michel Hamala Sidibé a commencé par la toute nouvelle unité de cardiologie. Tour à tour, il a visité les salles de stockage de contrôle et d’observation.
Fruit d’un partenariat entre la Principauté de Monaco et l’hôpital Mère-Enfant Le Luxembourg, cette unité, dont l’ouverture officielle est prévue pour le début de l’année prochaine, permet de faire des interventions de cathétérisme chirurgical afin de déboucher les veines en cas de crise cardiaque. Sa construction a coûté environ 1,5 million d’euros financés en grande partie par le gouvernement princier de Monaco. Ses activités ont débuté officiellement le mercredi dernier.
Dr François Bourlon, directeur médical du centre cardio-thoracique de Monaco a salué l’excellence des relations entre le Mali et la Principauté de Monaco qui a permis la réalisation de cette unité qui, selon lui, sauvera des vies. « C’est un atout extraordinaire pour les populations maliennes d’avoir une salle de catalyse cardiaque », a-t-il ajouté.
Selon Dr Abdoul Wahab Thera, chef de l’unité de cardiologie interventionnelle de l’hôpital Mère-Enfant Le Luxembourg, grâce à cette nouvelle unité, le Mali n’a plus besoin d’évacuer à l’étranger les personnes victimes d’infarctus.
Ensuite, le ministre de la Santé et des Affaires Sociales, Michel Hamala Sidibé s’est rendu au centre André Festoc, situé dans le même hôpital, où il a visité le bloc opératoire et la salle de stockage. Construit par la fondation la chaîne de l’espoir grâce au financement de la famille Festoc ( en France), ce centre a permis d’opérer à cœur ouvert 160 enfants maliens depuis son ouverture en 2018.
Le ministre de la Santé et des Affaires Sociales, Michel Hamala Sidibé s’est réjoui de la qualité du plateau technique de ces deux services qui, selon lui, permettront de réduire la mortalité et les évacuations sanitaires sur l’extérieur. Des évacuations, dira-t-il, qui coûtent énormément chers au Budget national. « Nous sommes ici pour accompagner une initiative porteuse. C’est un partenariat promoteur entre la Principauté de Monaco et l’Hôpital Mère Enfant Le Luxembourg. Nous avons l’un des services les plus avancés en termes de cathétérisme chirurgical. Nous n’avons plus besoin d’évacuer à l’étranger les malades du cœur. Cette unité de cardiologie interventionnelle et le centre André Festoc contribueront largement à l’amélioration de la santé des populations maliennes, conformément à la volonté du Président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta », a déclaré le ministre Sidibé.
Le ministre de la Santé et des Affaires Sociales a exhorté le personnel de l’Hôpital Mère Enfant Le Luxembourg à continuer de faire de cet hôpital un exemple dans la sous région.
Le directeur général de l’hôpital Mère Enfant Le Luxembourg, Pr. Mamadou B. Diarra a rassuré le ministre de la Santé et des Affaires de l’engagement de tout son personnel dans l’amélioration de la santé des populations maliennes à travers un plateau technique de qualité.

 

Abdrahamane Diamouténé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *