Actualités

LA TV MALIENNE PASSE DE L’ANALOGIQUE AU NUMERIQUE

Par Le Democrate 

Le ministre Harouna Modibo Touré fait révolutionner le monde de la communication

Le Mali va passer de l’analogie au numérique en matière de télévision. C’est ce qui ressort des grandes décisions prises lors du conseil des ministres du 20 juin dernier. Une marque du jeune ministre en charge de l’Economie numérique et de la communication. Peut-on qualifier cette migration de révolution ? S’interrogent des citoyens maliens.  

Le ministre Harouna Modibo Touré a accompagné son homologue de la Jeunesse et de la Construction citoyenne au point de presse hebdomadaire du CIGMA du 20 juin dernier. Il y était pour défendre le décret portant approbation du marché relatif à la réalisation du projet de Télévision numérique terrestre au Mali approuvé par le Conseil des Ministres.

Dans ses interventions, le ministre de l’Economie Numérique et de la Communication a mis l’accent sur les avantages de cette migration vers le numérique: l’utilisation efficace du spectre qui va permettre d’avoir plusieurs chaines pour une seule fréquence, la diminution des charges de production, la prise en charge des programmes locaux, en plus de ce que le Mali en dispose pour le pays…

Le Ministre a souligné la mise à disposition d’un code parental pour verrouiller certaines chaines, la connaissance à temps réel de l’audience du public sur un certain nombre de chaines, l’offre des services internet aux populations, ainsi que la réduction de la fracture numérique. Ceux-ci font également partie des avantages ci-dessus cités.

Harouna Modibo Touré a-t-il fait révolutionner le monde de la communication à travers ce changement ? S’interrogent ses concitoyens. Pour les uns, c’est une grande révolution dans la mesure où ses prédécesseurs n’y sont pas parvenus. Son bilan est salutaire à cet égard et mérite d’être reconnu.

Par contre, les autres y voient la conformation aux pays de la sous-région qui y étaient déjà. Notre pays s’est conformé à ceux-ci, affirment ces personnes. Dans tous les cas de figure, le jeune ministre fait de plus en parler de lui à la tête du stratégique département de la Communication.

Alex

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *