Actualités Economie Une

Le DG des douanes Mohamet Doucara A Kayes, Sikasso Et Ségou : Des agents galvanisés à dépasser le cap de 52 milliards FCFA par mois

Par 

Allé à la rencontre des Agents des Bureaux de Douanes, des transitaires et des partenaires sur place et les collègues sénégalais en poste à la frontière, le Directeur Général des Douanes maliennes, Mohamet Doucara, vient d’effectuer sa première tournée dans les Régions de Kayes, Sikasso et Ségou. A cette occasion, il a apporté des messages de félicitations et d’encouragement aux Agents en poste. Il leur a demandé de travailler beaucoup plus pour atteindre les objectifs fixés et dépasser le cap de 52 milliards FCFA par mois en termes de mobilisation budgétaire.

A la tête d’une forte Délégation composée du Chef de Bureau du Contrôle interne, M. Mamadou Sarro ; du Directeur des services de Renseignements et des enquêtes douanières, Amadou Sanogo et du Directeur de l’Administration, des Finances et du Matériel, Harouna Dembélé, le DG des Douanes a entamé une tournée nationale pour aller à la rencontre de ses Hommes sur le terrain, le dimanche 5 mai dernier. Cette mission s’inscrit dans le cadre de sa première sortie.

La première étape de cette visite a été sur le Bureau principal de Kati où le DG Doucara avait servi dans les temps. C’est à son époque même que le Bureau de Kati avait atteint pour la première fois le cap de 13 milliards FCFA par mois. Là, le Commandant en Chef de l’Administration douanière du Mali a invité le Directeur Régional de Koulikoro et ses Hommes à redoubler d’efforts pour atteindre les objectifs assignés aux Douanes par les plus hautes autorités du pays.

Après ce fut le sur Didiéni, sur l’axe Kati-Kayes, où le même exercice a été respecté. Delà, le DG et sa Délégation sont arrivés à Kayes ville, capitale des rails, tard dans la soirée. A son hôtel, sans repos, une réunion est convoquée afin de dresser le programme de sa mission. Puis, c’est l’étape du Bureau frontalier de Diboli où il a rencontré son homologue du Sénégal.

Echanger sur la collaboration

Au deuxième jour, la Délégation s’est rendue à la frontière sénégalaise, précisément au Bureau secondaire de Diboli. A peine arrivé, le DG rencontre les Agents en service. Ensuite, il s’est entretenu avec les transitaires et les partenaires de la Douane qui opèrent sur place. Au niveau du premier poste des Douanes sénégalaises, le DG des Douanes maliennes trouve son homologue du pays de la Téranga, venu le rencontrer afin d’échanger sur la collaboration entre les deux services pour le grand bonheur des populations et pour l’économie de leurs pays respectifs.

Dans un climat de fraternité, les échanges ont porté sur le trafic en général entre les deux pays, la lutte contre la fraude et la contrefaçon, la coopération douanière et l’harmonisation des textes.

Par ailleurs, M. Doucara a plaidé auprès de son homologue sénégalais pour décanter la situation du ciment, une matière très prisée sur le marché malien. Mais, ces dernières semaines, le ciment devient de plus en plus introuvable et du coup la tonne passe 90.000 FCFA à plus de 120.000 FCFA.

Sur la question, le DG des Douanes  sénégalaises a déclaré avoir pris bonne note et que la recommandation sera portée à qui de droit pour que plus jamais de tels cas ne se reproduisent.

Atteindre les objectifs au 31 décembre 2019

A son arrivée à Sikasso, en passant par Zegoua et Hérémakono, le DG des Douanes, M. Doucara, a prodigué des sages conseils aux Agents pour leur signifier l’urgence de doubler les efforts  en vue d’atteindre les objectifs au 31 décembre 2019.

De même à Ségou, le DG des Douanes et sa Délégation ont livré le même message.

Rappelons que Ségou, grâce à sa position sur l’office du Niger, les entreprises industrielles et les transitaires, occupe la troisième place en termes de mobilisation des recettes financières dans notre pays.

«Nous sommes allés sur le terrain pour passer le message afin que les Agents puissent donner le meilleur d’eux-mêmes pour dépasser le cap actuel des 52 milliards FCFA », a déclaré le DG Doucara qui précise que cette visite intervient après l’analyse de la situation devant aboutir à une prise de nouvelles décisions. «Nous avons pris les mesures qu’il faut pour permettre aux Douanes d’atteindre les objectifs fixés. Parmi ces mesures, il y a des messages forts à passer au niveau des Bureaux régionaux et des frontières. Des messages qui invitant essentiellement à une meilleure prise en charge des marchandises. Egalement, le même message au niveau des Bureaux principaux qui consiste à dédouaner conformément à la règlementation en vigueur».

Partout où il est passé le DG Doucara, il a insisté sur la vigilance des Agents ; surtout en cette période d’insécurité que traverse le Mali.

Ousmane MORBA

 

SourceL’Observatoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *