Actualités Une

LEVEE DU BLOCUS DES ROUTES A TOMBOUCTOU: Le ministre Moulaye Ahmed Boubacar mis à l’écart à cause de son mensonge 

LEVEE DU BLOCUS DES ROUTES A TOMBOUCTOU: Le ministre Moulaye Ahmed Boubacar mis à l’écart à cause de son mensonge
En vue de trouver une solution avec la jeunesse de la région de Tombouctou qui protestent contre le mauvais état de leur route, une délégation gouvernementale était hier, dans la citée des 333 Saints. Le ministre de l’Agriculture, Moulaye Ahmed Boubacar, originaire de cette région, a été écarté de la délégation à cause de sa réputation de ministre « menteur ».
En signe de protestation contre le mauvais état de leurs routes, les jeunes de la région de Tombouctou bloquent, depuis la semaine dernière, un bateau et plusieurs routes. Ils réclament la reprise des travaux de réhabilitation des routes des routes interrompus à cause de l’insécurité dans la région de Tombouctou. En vue de résoudre cette crise avec la jeunesse de Tombouctou, sur instruction du premier ministre, Dr Boubou Cissé, une délégation gouvernementale séjourne depuis, le mercredi 10 septembre 2019, dans la ville de Tombouctou. Le ministre de l’Agriculture, Moulaye Ahmed Boubacar, originaire de la région de Tombouctou, a été écarté de la délégation à cause de sa réputation de ministre menteur. Dès le début de cette crise, la jeunesse de Tombouctou a montré sa méfiance vis à vis du ministre Moulaye Ahmed Boubacar n’a pas une bonne réputation auprès du peuple malien. Le ministre de l’ Agriculture, Moulaye Ahmed Boubacar, (ministre des Transports, au moment des faits), avait exhibé devant les caméras, pendant la campagne pour l’élection présidentielle de 2018, de prétendues locomotives achetées par l’Etat en Afrique du Sud et qui devaient être livrées au Mali. Des locomotives que le peuple malien n’a pas encore vu la couleur jusqu’à présent. N’ ayant donc aucune crédibilité auprès des Maliens en général et en particulier auprès des populations de Tombouctou, le ministre Moulaye Ahmed Boubacar ne pouvait étre de la délégation gouvernementale au risque de voir les jeunes de Tombouctou refuser de rencontrer ladite délégation. La mise à l’écart de ce ministre qui n’a aucun respect pour le peuple malien a permis à la délégation gouvernementale de négocier avec les jeunes de Tombouctou qui ont accepté de lever le blocus sur  les routes contre la promesse du gouvernement de démarrer les travaux de réhabilitation des routes, le 25 novembre prochain.
Ousmane Daou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *