Culture Non classé

Littérature : massacre à Khartoum, le récit d’une guerre oubliée

À travers une passionnante saga, l’écrivain Étienne Barilier revient sur la guerre des mahdistes, de 1881 à 1899, au Soudan. Une histoire qui n’appartient pas seulement au passé.

En 1884, Khartoum est assiégée par des hordes de guerriers fanatisés. La capitale soudanaise est isolée du reste du monde, les rebelles ayant coupé le télégraphe. À l’époque, le « pays des Noirs » (nom du Soudan en langue arabe) est sous domination anglo-égyptienne depuis plus d’un demi-siècle.

Les tribus du centre se sont ralliées à un chef de guerre musulman, le charismatique Muhammad Ahmad Ibn Abd Allah, autoproclamé Al Mahdi, « le guide envoyé par Dieu », « l’attendu » annoncé par le Coran, autrement dit « le sauveur »…https://www.jeuneafrique.com/mag/626266/culture/litterature-massacre-a-khartoum-le-recit-dune-guerre-oubliee/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *