Actualités Santé

LUTTE CONTRE LE VIH/SIDA : 2020, un Mali sans sida

Par La Sirène

 

 

Un atelier National de dialogue s’est tenu du 4 au 5 avril sur l’accélération de la riposte du VIH/SIDA, au centre Awa Kéita. La cérémonie d’ouverture a enregistré la présence de la directrice de l’ONUSIDA Mme Adimira Msabimana et le représentant d’Arcad SIDA, et le secrétaire exécutif du Haut conseil national de lutte contre le Sida.
M Fodié Diallo directeur par Intérim de ARCAD-SIDA, a rappelé que l’organisation des nations unies (ONU) a adopté, lors de son assemblée générale de juin 2016, la déclaration politique 2016 SUR le VIH /Sida des nations unies : La stratégie d’accélération de la riposte contre le VIH et de la fin de l’épidémie du sida en 2030. Le Mali a adhéré à cette déclaration en s’engageant à atteindre les cibles 3x 90 d’ici 2030.
Pour Mme la directrice pays de l’ONU-SIDA, le monde s’est engagé en 2016 à éliminer le sida à l’horizon 2030. Pour y arriver la réalisation de l’objectif 9090 est impérative. A deux ans de l’échange de cet objectif, un regard lucide nous permet de voir certes les progrès réalisés mais surtout le gap restant et les goulots d’étranglements qui s’y posent. Pour elle, c’est fort de ses constats que l’ONUSIDA après les plans de rattrapage qui ont donné des résultats encourageants, a encouragé des pays comme le Mali à élaborer et mettre en œuvre un plan d’accélération. ‘’ Récemment, nous étions à Sikasso pour baliser ce qui pourrait être les priorités de notre plan d’accélération. Il s’agira donc pour les élites de la dite formation de nous dire pendant ces deux jours quelle pourra être leur contribution dans l’accélération de la riposte au VIH au Mali d’ici 2020. ‘’
Aux dires du secrétaire exécutif Pr. Moussa Maiga, ‘’ le sida a amené plusieurs changements profonds dans la santé publique du Mali. C’est grâce au sida que la société civile nationale locale communautaire est devenue une réalité.’’ Il a lancé un cri de cœur pour demander une aide financière au gouvernement malien, car dit-il, pour vaincre le Sida il faut impérativement encore beaucoup plus de fonds.
Samba Konaté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *