Actualités Société

MAIRIE DE KALABAN CORO : Le maire Tiekoura Amadou Diarra fait la restitution des actions menées en 2018

 

 

La marie de la commune rurale de kalaban Coro a organisé, le samedi 23 novembre 2019, une cérémonie de restitution publique des actions menées en 2018. Présidée par le maire de la commune de Kalaban Coko, Tiekoura Amadou Diarra, la rencontre s’est déroulée en présence du président du conseil communal de la société Civile de Kalaban Coro, Lamine N Coulibaly et de nombreux invités.

 

Cette rencontre visait à informer les populations des activités de l’année 2018 de la mairie de Kalaban coro ; mobiliser les citoyens de la commune autour des affaires publiques locales ; instaurer la transparence dans la gestion des affaires publiques ; susciter l’émulation et l’esprit de l’exercice de la citoyenneté pour faciliter le paiement des impôts et taxes ; renforcer la confiance mutuelle entre la mairie et les populations.
Selon le maire de la commune rurale de Kalaban Coro, Tiekoura Amadou Diarra, au cours de l’année 2018, son équipe a mené plusieurs réalisations, qui sont entre autre, la construction d’un pont sur le marigot à l’entrée de kalaban Coro pour faciliter la circulation des bennes qui causaient beaucoup d’accidents parmi les étudiants du complexe universitaire de Kabala ; la construction de dix salles de bureau dans la mairie centrale ; le Dallage de la cour de la mairie, l’achat de 4 véhicules pickup Toyota neufs, la réfection de 6 classes à Gouana et Tiébani ; l’ électrification d’un km de voie publique au plateau ; l’adduction d’eau de la gendarmerie de kalaban Coro, du poste de sapeur-pompier de N’golobougou et de la mosquée de Koureichi ; l’achat de trois engins lourds pour les travaux publics ; l’équipement des bornes fontaines du Centre de santé communautaire (CSCOM) de kalaban Coro ; la réhabilitation de la route de Gouana ; l’achat d’un véhicule pour le commissariat de kalaban Coro.
Le président du conseil communal de la société civile de Kalaban Coro, Lamine N Coulibaly, a insisté sur l’importance de la restitution publique des activités menées par la mairie «La restitution est donc devenue obligatoire à partir de 2O10. Cette restitution publique permet de renforcer le dialogue entre les responsables de la mairie et la population. Nous société civile, nous encourageons cet exercice. Nous confions la gestion de nos ressources collectives à une autorité légale et légitime qui est le conseil communal dirigé par le maire, il est naturel et normal que ce conseil communal en occurrence le maire nous rende compte de la gestion de l’année écoulée à travers le compte administratif 2018. Aujourd’hui est le jour des questionnements des interrogations et des réponses aux inquiétudes » a-t-il déclaré.

Fatoumata Doumbia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *