MALI: Des lettres de Soumaila Cissé remises à sa famille par le CICR

Au Mali, depuis le 25 mars 2020, le chef de file de l’opposition politique et président de l’Union pour la République et la démocratie (URD), Soumaila Cissé a disparu dans le cercle de Niafunké pendant la campagne pour les élections législatives. Dans un communiqué publié ce vendredi 21 aout 2020, la délégation du Comité international de la croix rouge au Mali affirme avoir remis des lettres de Soumaila Cissé à sa famille.
Lisez le communiqué
Bamako (CICR) – Conformément à son mandat, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) tient à rappeler que sa mission exclusivement humanitaire est de protéger et assister les personnes victimes du conflit armé et d’autres situations de violence. Dans le cadre de cette mission, le CICR offre des services de rétablissement des liens familiaux entre proches séparés à cause du conflit, des autres situations de violence, et des catastrophes. En sa qualité d’intermédiaire neutre et indépendant, le CICR a remis à un membre de la famille de Monsieur Soumaïla Cissé des lettres de la part de ce dernier.
Après de longs mois sans contact, pouvoir recevoir des nouvelles d’un être cher est d’un réconfort inestimable pour la famille. C’est pourquoi, en tant qu’acteurs humanitaires, qui fonde son action sur la confiance dont il bénéficie des différentes parties, nous sommes heureux de pouvoir faciliter cet échange de lettres et de soulager pour un temps l’angoisse de la famille. Le CICR se tient prêt à continuer d’offrir ses services de rétablissement des liens familiaux entre les membres de la famille avec l’accord des deux parties.
« Je tiens à préciser que les lettres ne contenaient que des informations familiales et que le CICR ne participe pas aux négociations pour la libération de M. Cissé. En tant qu’acteur humanitaire neutre et indépendant, lorsqu’un accord est trouvé entre les parties concernées, le CICR sera prêt à faciliter un éventuel transfert des otages » souligne M. Klaus Spreyermann, chef de délégation du CICR au Mali.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *