Marche des enseignants sur la primature: les forces de sécurité empêchent par usage de gaz lacrymogènes

La marche des syndicats de ce matin à Bamako pour l’application intégrale de l’article a tourné au vinaigre. Les manifestants décidés à marcher sur la primature ont été tout simplement empêchés par les forces de sécurité. Ces derniers ont fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser la manifestation.

Les enseignants sont déterminés à en découdre avec le gouvernement pour faire appliquer l’article 39. Cette marche survient après l’échec des négociations le lundi dernier où le gouvernement est resté campé sur sa position sous prétexte de contexte économique difficile du pays.

En tout cas, l’affrontement de ce matin ne fera qu’accentuer l’ombre d’une année blanche même si les écoles privées poursuivent les cours et le redéploiement des volontaires par le gouvernement.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *