Actualités Environnement

NYETAA BARO : La gestion durable des déchets solides au cœur des débats

NYETAA BARO : La gestion durable des déchets solides au cœur des débats
« Urbanisation de Bamako : les défis de la gestion durable des déchets solides et les opportunités qu’offrent les emplois verts » était le thème d’une causerie-débat organisée par Mali Folkecenter Nyetaa (MFC Nyetaa) à travers un espace dénommé Nyetaa Baro. C’était ce vendredi à la Maison des jeunes de Bamako.

La cérémonie était présidée par Mme le maire de la Commune III, Mme Djiré Mariam Diallo, en présence du président de Mali Folkecenter Nyeta (MFC Nyetaa), Dr. Ibrahim Togola. Etaient également présents, le directeur général adjoint de l’Agence de l’environnement et du développement durable, Sékou Koné, le représentant de la Faculté des sciences économiques et de gestion (Fseg).
Il s’agissait pour l’ONG, à travers ce forum mensuel dénommé « Nyetaa Baro », une recommandation du Forum environnemental national (FENA), de contribuer à la conscientisation des populations, inciter les populations à un changement de comportement, mais également de trouver des solutions innovantes à travers plusieurs canaux de communication. Cette 1re édition a été l’occasion de discuter de la thématique : « Urbanisation de Bamako : les défis de la gestion durable des déchets solides et les opportunités qu’offrent les emplois verts ».
Pour Ousmane Ouattara, directeur exécutif de MFC Nyetaa, l’objectif visé à travers ce mini forum, qui a regroupé plusieurs organisations environnementales de la place et des partenaires techniques, est de discuter et dégager des pistes de solutions sur la gestion et la valorisation des déchets solides dans le district de Bamako et encourager les jeunes dans ce secteur révélateur du potentiel d’emplois verts.
Pour le maire de la Commune III, Mme Djiré Mariam Diallo, cette causerie-débat marquera un tournant important dans la recherche de solutions durables à la problématique de la gestion des déchets solides dans notre pays et des opportunités d’affaires pour les jeunes. Elle a souligné l’absence d’une filière de valorisation durable, de formation et de financement de ce secteur. Elle a dit compter sur ce forum pour le développement de politiques appropriées, de créneaux de formation et l’accompagnement des initiatives locales surtout portées par les jeunes et les femmes.
Un panel sous la conduite du président de MFC, Dr. Ibrahim Togola, a permis à plusieurs organisations de jeunes dont la Jeune chambre économique et des partenaires techniques et financiers (GIZ et la Coopération néerlandaise) de dégager les problématiques et de sensibiliser les jeunes sur les opportunités des emplois verts dans le sous-secteur des déchets solides dans notre pays.
Les panelistes ont surtout pointé du doigt la problématique de cursus de formations axées sur la gestion des déchets, une opportunité d’affaires et la conscientisation de la population et des jeunes à épouser le secteur de gestion durable des déchets.
L’initiative Nyetaa Baro a été saluée par l’ensemble des participants qui ont tenu à remercier l’ONG Mali Folkecenter Nyeta et l’ont encouragé à multiplier de telles initiatives pour une meilleure protection de l’environnement et l’employabilité des jeunes.
Source: Ousmane Daou

L’Indicateur du Renouveau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *