Actualités Economie

PMU – Mali Un nouveau PDG aux commandes

Par Le Matinal

 

 

Le Pari Mutuel Urbain a un nouveau directeur. Il s’agit de Kafogo Coulibaly anciennement directeur adjoint de l’institution des courses au Mali. Sa décision de nomination a été prise mercredi en conseil des ministres. Le directeur sortant avait été nommé en janvier dernier, mais a péché par manque d’expérience, avec une gestion sociale exécrable et une organisation du travail qui laisse à désirer. Au finish, c’est l’ombre d’Arouna Touré alias PAPOU qui plane toujours sur le PMU-Mali en terme de gestion managériale, mais Monsieur Coulibaly est aussi un homme de sérail habitué aux exploits et capables de surfer sur des vagues et conduire la société à hauteur de souhait.
Pour rappel, la société du Pari mutuel urbain (PMU) est une société d’économie mixte malienne au capital social de 300 millions de FCFA créée en 1994 et ayant son siège à Bamako. Elle apporte à l’économie une contribution sous forme d’impôts, de redevances ou d’autres contributions. Les ressources générées par ses activités et mises à la disposition de l’Etat contribuent au financement d’actions de développement ou d’intérêt public. Le PMU est impliqué dans le développement local par une prise de parts sociales dans le capital de la BMS – sa à hauteur de 360 millions de FCFA, un appui à l’extension de la couverture de la télévision nationale à hauteur de 1,1 milliard FCFA, l’assainissement des villes pour 240 millions de FCFA, la contribution à l’APEJ pour 500 millions de FCFA, sans oublier la construction de lycée et des dons à l’armée.
Une telle structure mérite respect. C’est ce que Youba Ould Messaoud n’a pas compris. C’est pourquoi il a été limogé. La décision de sa mise à l’écart à été prise en conseil des ministres avant-hier.
L’actuel ministre de communication a été le premier directeur à atteindre la barre des 300 millions de FCFA en termes de masse à partager par course. Il faisait chaque vendredi un chèque de 200 millions de FCFA, montant représentant la part de l’Etat, majoritaire à hauteur de 75%, vérifiable dans les livres comptables du PMU-Mali. C’est pourquoi il nous est loisible de dire que Arouna Modibo Touré est un bâtisseur – développeur. Ce n’est pas tout car il a inscrit à l’INPS les travailleurs de la société.
Avec la nomination de Kafogo Coulibaly, l’espoir renait. Il doit faire face à la fronde des revendeurs de tickets, par abus, exploités par le directeur sortant, selon nos informations. Il y a aussi les cas de licenciements abusifs au niveau des PCD. Monsieur Coulibaly doit faire en sorte que la vache laitière du Mali ne s’effondre. Il a de l’expérience car c’est un économiste de formation qui connait par cœur les rouages de l’institution du parti urbain malien pour y avoir séjourné plusieurs années. C’est un poulain qui peut sauver le Mali.
Issiaka Sidibé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *