POUR LA LEVEE DE LA SUSPENSION DE BOUGOUNA DEMBELE : Le Sap projette un meeting devant la DGPN la semaine prochaine

Par L’ Indicateur du Renouveau

 

Le Syndicat autonome de la police (Sap) projette un grand rassemblement devant la direction générale de la police nationale le 18 septembre 2020 pour demander la levée de la suspension de son président, le sergent-chef de police Bougouna Baba Dembélé.
« Le 18 septembre prochain le Syndicat autonome de la police (Sap) prendra son destin en main. Nous allons sortir massivement pour faire un meeting devant la Direction générale de la police nationale pour exiger la levée de la suspension du sergent-chef de police Bougouna Baba Dembélé, président du Sap. Nous appelons tous les militants et sympathisants du Sap, les amis et les soutiens de Bougouna Dembélé à participer au meeting pour dévoiler aux Maliens ce qui se passe au sein de la police nationale. Bougouna Baba Dembélé a été injustement suspendu par la hiérarchie parce que tout simplement elle ont le pouvoir de le faire », a déclaré l’adjudant de police Souleymane Sanogo, vice-président du Sap.
Pour rappel, le président du Syndicat autonome de la police, le sergent-chef Bougouna Baba Dembélé, numéro matricule S912 en service à la Compagnie de circulation routière a été suspendu le 10 août 2020 par l’ancien ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le général M’Bemba Moussa Kéita pour faute grave à travers l’arrêté n°2421/MSPC-SG du 10 août 2020.
Depuis cette date le Sap n’a cessé de dénoncer la suspension « injuste et injustifiée » de son président. En réaction à cette situation, le Sap projette de tenir la semaine prochaine un meeting devant la DGPN.
Abdrahamane Diamouténé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *