Actualités Politique Une

PRESSE MALIENNE: Les cinq garanties du ministre de la Communication, Yaya Sangaré

Par Le Débat

 

 

Déterminé à servir la nation avec humilité afin d’obtenir des résultats, le nouveau ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Yaya Sangaré, n’a pas tardé à dévoiler ses priorités qu’il entend planifier avec l’ensemble du personnel de son département et de la presse malienne, pour relever les défis.
Du département des Maliens de l’extérieur et de l’Intégration africaine, Yaya Sangaré s’est retrouvé à la tête du ministère de la Communication, porte-parole du gouvernement, dans la nouvelle équipe de Dr. Boubou Cissé.
Lors de sa prise de service au ministère de la communication, le mardi dernier, Yaya Sangaré s’est dit honoré par la confiance placée en lui : «Je suis très honoré de la confiance placée en ma personne par Son Excellence Monsieur le Président de la République et par Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement en me nommant à ce poste. Le choix était difficile. Je n’étais qu’une possibilité parmi d’autres où figuraient certains hauts cadres de l’élite malienne. Cette désignation est un honneur pour moi, mais aussi une grande responsabilité dont je mesure l’ampleur et la complexité, en cette période de défis multiples pour notre pays».
À peine installé, le porte-parole du gouvernement n’a pas tardé à dévoiler ses priorités qui s’inscrivent dans le cadre de la poursuite des engagements de ses prédécesseurs. Ces priorités sont au nombre de cinq : garantir la liberté et l’indépendance des médias ; faire rayonner l’image du Mali ; valoriser les ressources humaines évoluant dans le secteur ; renforcer les infrastructures ; réaliser la bonne gouvernance dans les structures évoluant dans le secteur.
Le ministre a également promis que ces priorités seront planifiées avec l’ensemble du personnel du département et toute la presse malienne. «Soyez assurés que je travaillerai sans relâche, le regard tourné vers les objectifs que nous nous fixerons ensemble, l’oreille attentive à tous et tout mon cœur dévoué aux attentes de tous», a-t-il déclaré.
Le ministre Sangaré a promis qu’il accordera du prix à la loyauté, la ponctualité, l’ardeur au travail, la solidarité, le professionnalisme et le respect de la hiérarchie.
Y. Doumbia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *