PROMOUVOIR L’HYGIENE ET RENFORCER L’UNITE DE DIALYSE DE L’HOPITAL DE POINT G : Dr Fanta Siby accélère le processus

Par L’ Indicateur du Renouveau

 

Deux jours après sa première visite, le ministre de la Santé et du Développement social, Dr Fanta Siby s’est rendue de nouveau ce lundi 26 octobre 2020 au Centre hospitalier universitaire de Point G pour enclencher la résolution des problèmes d’hygiène, et de dialyse au sein de cette structure sanitaire au cœur du système de santé du Mali.
C’est accompagnée des membres du Fond des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) et du Rotary Club et de Médecin sans Frontière (MSF) que le ministre de la Santé et du Développement social, Dr Fanta Siby, est retournée hier lundi 26 octobre 2020 à l’Hôpital du Point G après sa visite du vendredi dernier dans ladite structure, où elle avait promis d’apporter une réponse rapide aux problèmes d’hygiène et de l’unité de dialyse soulevés par le personnel lors de la première visite. Sollicités par Dr Fanta Siby, l’UNICEF, Rotary club de Bamako et MSF se sont engagés à trouver des solutions adéquates à ces problèmes dans un bref délai.
L’UNICEF a pris l’engagement de rénover toutes les toilettes vétustes et Rotary club de Bamako a promis de doter rapidement l’hôpital de Point G des machines de dialyse. Une séance de travail a lieu hier entre des membres des deux partenaires (UNICEF et Rotary club) et les techniciens de l’hôpital pour évaluer les besoins.
Le ministre de la Santé et du Développement social, Dr Fanta Siby, a remercié les partenaires présents pour leur disponibilité à accompagner son département dans cette urgence. « Nous étions là le vendredi dans le cadre d’une visite normale des structures hospitalières et il y avait des problèmes d’insalubrité, d’hygiène et de dialyse au niveau de la structure. Nous leur avons promis d’apporter des solutions. Les cris de cœur de certains malades nous ont vraiment marqués. L’Etat n’est pas seul. Nous avons sollicité nos partenaires notamment l’UNICEF et Rotary qui ont immédiatement répondu favorablement. En plus de ces deux, nous lançons un appel à tous les partenaires du ministère de la Santé et du Développement social pour qu’ils nous aident dans cette tâche. Vu l’importance de l’hôpital de Point G dans notre système de santé, nous ne pouvons pas rester les bras croisés. Les problèmes sont immenses dans cet hôpital, nous ne pourrons pas tout résoudre en même temps. Nous nous attèlerons à résoudre les plus urgents pour apaiser le climat social », a-t-elle déclaré.
Le ministre de la Santé et du Développement social a également constaté le démarrage des travaux de désherbage de la cour de l’hôpital qu’elle avait instruit lors de sa visite du vendredi dernier. La visite de ce mardi a également permis d’obtenir des promesses de paiement des arriérés de salaires du personnel en charge du nettoyage.
Abdrahamane Diamouténé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *