Actualités Société

Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH5) L’INSTAT outille les journalistes pour la sensibilisation de la population !

Par Le Sursaut

 

 

A la Maison de la presse, le jeudi 20 juin, l’Institut National de la Statistique (INSTAT) a organisé une rencontre d’’information et de sensibilisation des hommes de média sur l’importance du Recensement Général de la Population et de l’Habitat. Présidé par le Directeur général de l’INSTAT, Arouna Sougané, l’évènement a enregistré la présence du Directeur technique adjoint du recensement, Abdoul Karim Diawara, non moins chef de la section cartographie.
Dans son intervention, le DG de l’INSTAT a souligné que le Mali prépare son cinquième recensement général de la population et de l’habitat. Le but de cette opération, dit-il, est de contribuer à l’amélioration de la connaissance de la situation démographique, sociale et économique du pays. Cela, poursuit le directeur Sougané, en vue d’une meilleure prise en compte des variables démographiques dans les programmes et stratégies de développement. « Le recensement est l’opération qui constitue de dénombrer toute la population » a-t-il déclaré.
Face à la situation d’insécurité qui règne dans le centre du pays, il a souligné que sa structure s’appuiera sur des stratégies basées sur la sensibilisation des responsables des communautés et des populations afin de réussir cette opération.
Dans cette dynamique, il a soutenu que l’INSTAT se fera aider dans la mesure du possible par les forces étrangères (la MINUSMA et Barkhane) afin que cette opération de recensement soit réalisée sur toute l’étendue du territoire malien.
De son côté, le chef de la section cartographie et système géographique dira que cette opération va au-delà de 2020 qui est prévue pour la phase de démembrement dans les ménages, appelée le recensement.
Selon lui, la cartographie a pour but de visiter l’ensemble des statistiques du Mali afin de bien planifier le recensement qui concernera toute les localités, y compris la ville de Bamako (qui a déjà commencé) pour une durée d’un mois.
D’après lui, dans le cadre de cette opération l’INSTAT a déployé sur le terrain 290 agents dont 58 chefs d’équipe et 232 agents cartographes. A lui de préciser que l’opération commencera en mois de juillet partout au Mali, cela dans le souci de bien planifier le comptage de la population.
En plus, il a souligné que ces équipes seront déployées dans chaque ménage afin de compter le nombre de personnes le constituant. « Le recensement permet de faire la politique de développement pour les localités » a – t- il déclaré pour conclure ses propos.

Par Fatoumata Coulibaly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *