Relecture de l’Accord pour la paix : Choguel, le futur PM, a-t-il abdiqué face à la CMA ?

Par L’ Indicateur du Renouveau

La Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) se dit prête à accompagner la Transition après une rencontre, le mercredi 2 juin dernier, avec le Colonel Assimi Goïta, et le futur Premier ministre, Choguel K. Maïga.

En effet, il y a quelques jours, la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) annonçait « sa décision de ne pas accompagner la Transition actuelle sans un compromis garanti sur ses priorités ». Et voilà, au sortir de cette audience avec le Président de la transition, le colonel Assimi Goita, en présence du futur nouveau Premier ministre, la CMA a changé de langage.
Est-ce à dire qu’au cours de cette rencontre, Choguel Kokalla Maiga, qui dans ces précédentes sorties, s’est montré non seulement intransigeant, mais surtout exigé la relecture de l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale, issu du processus d’Alger, a changé de position sur la question ?
« L’Accord pour la paix et la réconciliation porte les germes de la division du Mali. L’Accord pour la paix doit être renégocié parce qu’il n’a pas apporté la paix. Je pense honnêtement il faut que le Mali et la communauté internationale aient le courage de revoir cet Accord », aimait répéter le futur nouveau Premier ministre.
Selon plusieurs sources, le mercredi dernier, après la rencontre avec le colonel Assimi Goïta et Choguel K. Maïga, des responsables de la CMA affirment avoir obtenu des garanties et se disent prêts à accompagner le gouvernement de Transition. Choguel K. Maïga a-t-il abdiqué face à la CMA sur la relecture de l’Accord ?
Pour le moment, même si rien ne nous permet de répondre à cette question par l’affirmative, il sera difficile pour le futur Premier ministre de la Transition de garder sa position initiale sur l’Accord de paix face à la pression des partenaires internationaux du Mali et de la CMA.
Mais, attendons de voir.

A. Diamouténé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *