Actualités Sécurité Une

Risques et catastrophes : Les inondations du 16 mai dernier à Bamako évaluées à plus de 5 milliards de F CFA

Par Phenixinfo      

Le sinistre qui a endeuillé la ville de Bamako et ses environs, le jeudi 16 mai 2019, des suites des pluies diluviennes qui ont provoqué des inondations dans certains quartiers de la capitale. Les pertes et dommages causés par ces inondations sont estimés à environ 5 milliards de F CFA pour environ 19 milliards de coût de relèvement, selon  la Direction générale de la Protection civile.

Selon le lieutenant-colonel Cheick Fantamady Koné, suites aux inondations du 16 mai 2019, le gouvernement du Mali avait sollicité et obtenu l’accompagnement technique et financier de la Banque mondiale, du Programme des Nations unies pour le développement(PNUD) et l’Union européenne pour l’évaluation  des pertes, des dommages et des besoins post-catastrophes(PDNA) ainsi que l’évaluation d’un cadre de relèvement. Cette évaluation faite par des experts étrangers et nationaux a concerné six secteurs qui sont les logements, l’urbanisme, les transports, la santé, l’éducation, l’eau-hygiène-assainissement et environnement. «  La vision du relèvement est de faire de Bamako une ville résiliente aux inondations à l’horizon 2030, à travers la réalisation de projets », dira-t-il. Selon le lieutenant-colonel Cheick Fantamady Koné, dans les six secteurs concernés, les pertes et dommages ont été évalués à environ 5 milliards de F CFA pour un coût de relèvement estimé à environ 19 milliards de F CFA.

Rédaction 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *