Actualités Santé Une

SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS: L’ ANSSA saisit plusieurs produits périmés

Lancée hier, l’ «opération coup de poing » de l’Agence nationale de la sécurité sanitaire des aliments (ANSSA) a permis la saisie d’importants lots de produits périmés sur le marché.

 

 

Dans le cadre de sa mission de la protection de la santé des Hommes et des animaux contre les risques sanitaires liés aux aliments, le ministère de la Santé et des Affaires sociales à travers l’Agence nationale de la sécurité sanitaire des aliments (ANSSA) a procédé ce lundi au lancement d’une vaste campagne de contrôle conjoint des denrées et produits alimentaires commercialisés dans les six communes du district de Bamako et environs, dénommée l’ « Opération coup de poing ». Elle s’effectue conjointement avec d’autres services techniques notamment la direction nationale du commerce et de la concurrence et de celle des services vétérinaires.
Selon le directeur général de l’ANSSA, Gaoussou Kéita, cette opération cible les denrées prioritaires ; à savoir les aliments de grande consommation surtout pendant cette période de Ramadan, plus spécifiquement les céréales et produits dérivés , les laits et produits laitiers, les huiles et matières grasses, les boissons et les eaux, etc.
Pourquoi cette opération
A en croire à M. Kéita, elle a pour but de contribuer à l’amélioration de la qualité sanitaire des denrées alimentaires de grande consommation dans notre pays. Plus spécifiquement, il s’agit à travers cette opération d’identifier les magasins de dépôts, les boutiques, les marchés ; d’identifier les unités de production, de transformation, de reconditionnement des produits alimentaires dans le district de Bamako et ses environs ; effectuer le contrôle de conformité des unités de transformations, de reconditionnement de produits alimentaires et de procéder à l’identification et aux retraits de tous produits prohibés, périmés, susceptibles de porter atteinte à la santé des consommateurs. Il a profité de l’occasion pour inviter les citoyens à dénoncer les auteurs des produits contrefaits et prohibés en vue de pérenniser la santé des populations. Cependant, M. Kéita a invité les opérateurs économiques versés dans le commerce des produits alimentaires à se déclarer auprès des services de contrôle pour se doter d’autorisation de conformité au risque de se soumettre à des sanctions lourdes.
Des produits alimentaires saisis
Cette première journée a permis aux différentes équipes déployées sur le terrain de saisir des produits périmés et avariés dans des supermarchés huppés de la capitale et au Grand marché de Bamako. Il s’agit, entre autres, des quantités importantes de jus, de la pomme de terre en phase de putréfactions, des pâtes alimentaires notamment du « macaroni », etc . L’opération se poursuivra tout au long de ce mois de Ramadan, a indiqué le directeur général de l’ANSSA.

 

Ousmane Daou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *