TAHARA TOURE, DIRECTRICE DU FESTIVAL CARREFOUR DE LA MODE : « Nous nous battons pour que l’artisan malien puisse vivre de son art »

Par L’ Indicateur du Renouveau

 

La 8e édition du Festival Carrefour de la mode s’est déroulée, du 19 au 21 décembre 2019, au Blonba sur le thème « Mode & Art ». L’objectif de ce festival est de contribuer à la promotion des acteurs du secteur de l’artisanat textile en offrant un espace d’échanges économiques et culturels pour promouvoir la coopération, le développement communautaire, l’épargne, l’entrepreneuriat et mettre en place des ateliers créatifs.

Cette 8e édition du festival Carrefour de la mode a réuni les créateurs de mode, les producteurs de coton, les transformateurs, les confectionneurs de pagnes tissés, les plasticiens, les tisserands, les tisseuses, les teinturières, les sérigraphes. Les trois jours de festival ont été marqués par des expositions, des conférences, des ateliers de formation, des concerts et un défilé de mode.
La directrice du festival Carrefour de la mode, Tahara Touré s’est réjouie de l’organisation de ce festival, qui, dira-t-elle, contribue à la promotion de l’artisanat malien et de nos produits locaux, à travers la mode. « Ça fait 8 ans que nous organisons ce festival pour la promotion de l’artisanat malien. Il faut que le Malien lambda puisse vraiment s’intéresser et consommer les produits maliens. Nous encourageons nos artisans à travailler sur les pagnes tissés et tout ce qui est bogolan. Grâce à ce festival, les stylistes qui avaient l’habitude de travailler sur d’autres tissus, utilisent maintenant les pagnes tissés maliens. Nous nous battons pour que l’artisan malien puisse vivre de son art », a-t-elle déclaré.
Selon, Tahara Touré, le festival Carrefour de la mode travaille également de manière directe avec les producteurs, en termes de renforcement de capacités, de dotation en matériels, afin, précise-t-elle, qu’ils puissent produire des tissus de qualité.
Abdrahamane Diamouténé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *