Actualités Faits divers

Tchad : alcool, bagarres, sexe… Quand des écoliers louent des boîtes de nuit

IYAL – A N’Djamena, des collégiens s’organisent par dizaines pour louer des boîtes de nuit en journée et se taper une fête. Au menu : alcool, repas et sexe.

À Chagoua, dans le 7e arrondissement de N’Djamena, des jeunes écoliers, filles et garçons, âgés de 13 à 17 ans, font des boites de nuit et de l’alcool leurs matières favorites. Ce lundi de fin d’avril, les voici qui arrivent par petits groupes, sur des motos.

Ils sont tous encore en tenue d’école lorsqu’ils se présentent devant ce night-club. Il n’est pourtant que … 11 heures. Une fois à l’intérieur, les filles troquent leurs habits d’écoliers pour des tenues de soirée, voire de danse. Ne dit-on pas que « dans la nuit, tous les chats sont gris ? »Ici, en tout cas, personne ne reconnaît plus personne.

C’est Mbainodji Jonas*, gérant de la boite de nuit, qui nous raconte ce qui s’y passe : « Ces jeunes viennent du lundi au samedi, et ce depuis plus d’un mois déjà. » Avec son look de Snoop Dogg, il ajoute que « ces écoliers louent la boîte uniquement pour eux et rien que pour eux, à une hauteur de 130 000 francs CFA par jour. Ils achètent de l’alcool, de la nourriture et font la fête toute la journée ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *