Actualités Politique

TROISIEMES ASSISES DE L’EPM La plateforme « Mali IBK » restitue à la base

Par Soleil Hebdo

 

 

Restituer les conclusions des troisièmes assises de la plateforme politique Ensemble pour le Mali (EPM). Tel est l’objectif d’une rencontre d’échange organisée le samedi dernier à Bamako par la plateforme des mouvements et associations libres pour les idéaux du Président IBK (Mali IBK). La rencontre a été une occasion pour les membres de ce mouvement de soutien au chef de l’Etat de s’approprier le contenu de l’accord politique de gouvernance signé le 2 mai dernier par la classe politique et de réfléchir sur les préparatifs du dialogue politique inclusif.

Selon le président de Mali IBK, M. Adama Sogodogo, sa plateforme participe pleinement aux activités dont les assises de l’alliance politique Ensemble pour le Mali. Il a tenue à remercier les responsables de l’EPM et son Président Dr Boucary Tréta, le chef du gouvernement Dr Boubou Cissé, et surtout le Président IBK pour leur soutien sans faille à la survie de la plateforme Mali IBK. Adama Sogodogo de dire que Mali IBK est un regroupement de mouvements, d’associations venus de Bamako et de l’intérieur du pays pour soutenir le Président IBK dans la gestion des affaires du pays. Selon le Président de Mali IBK, la rencontre permettra aux membres de s’approprier le contenue de l’accord politique de gouvernance et de réfléchir sur les préparatifs du dialogue politique inclusif. Il a enfin invité les membres à mener des débats en toute franchise. Afin de mieux contribuer à l’apaisement politique du pays.

Pour le représentant de la plateforme politique ensemble pour le Mali (EPM), Dr Ibrim Bocar BA, son regroupement salue cette initiation de Mali IBK. Car pour lui, il est important de s’approprier le contenu de l’accord politique de gouvernance. Parce que le texte a été signé par la grande majorité de la classe politique et de la société civile. Il a aussi eu l’adhésion des autorités coutumières et religieuses. Il permet aux leaders d’opinion de prendre une même et seule direction pour la résolution de la crise que le pays traverse depuis 2012. Quand au dialogue politique inclusif, Dr BA de dire que toutes les structures sont en place. Et le processus sera très bientôt engage. Pour lui, certains pensent qu’il faut aller des cercles aux régions et d’autres estiment qu’il faut commencer plus bas en allant jusque dans les communes. Dr Ibrim Bocar BA pense que les débats autour de ces questions sont extrêmement importants pour la suite du processus.
André Traoré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *