JOURNEE DE L’APBEF : La cybercriminalité traquée par les banquiers et les financiers

Par l’Indicateur du Renouveau

La 8e édition de la Journée des banques et établissements financiers du Mali s’est tenue les 11 et 12 mai 2018 au Palais des sports de Bamako et à Maeva Palace sous le thème : « la cybercriminalité : menaces du 21e siècle pour les banques ».

La cérémonie d’ouverture des activités était présidée par Mme Sidibé Zamilatou Cissé, secrétaire générale du ministère de l’Économie et des Finances. Elle avait à ses côtés Mme Touré Coumba Sidibé, présidente de l’Association professionnelle des banques et établissements financiers du Mali (APBEF).
La Journée des banques et établissements financiers du Mali est un ensemble d’activités menées par les banques pendant deux jours à l’endroit des opérateurs économiques, des associations, des consommateurs, des porteurs de projets, des étudiants, etc. Elle vise à créer un cadre de communication entre les banques et les populations, à promouvoir les produits et services offerts par les banques et à augmenter le taux de bancarisation dans notre pays.
Il s’agissait aussi, pour les organisateurs, de rapprocher les banques des populations, leur expliquer des produits bancaires. Cette 8e édition a été marquée par plusieurs activités qui sont, entre autres, le salon des banques (un espace d’exposition des banques et établissements financiers et des partenaires des banques), deux conférences-débats dont les thèmes ont porté sur les menaces de la cybercriminalité pour les banques au 21e siècle, et de la monétique régionale Uémoa au cœur des mutations mondiales de la finance digitale, et la Nuit du banquier (une soirée gala de clôture des activités autour d’un diner, marquée par des remises de distinctions, et des prestations d’artistes).
Pour Mme Touré Coumba Sidibé, présidente de l’APBEF, le choix du thème de cette année n’est guère fortuit, car la cybercriminalité est désormais une réalité et les banques sont une cible de choix pour les hackers. Elle a dit compter sur les échanges pour renforcer la capacité des banques à faire face à cette nouvelle forme de banditisme.
Mme Sidibé Zamilatou Cissé, secrétaire générale du ministère de l’Economie et des Finances, a félicité l’APBEF pour l’organisation de cette journée qui, selon elle, a un impact positif sur l’économie du Mali, car les banques constituent le poumon de notre système financier.
Pour elle, l’organisation de cette journée démontre le dynamisme des banques maliennes à jouer toute leur partition au développement économique de notre pays.
Ousmane Daou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *