Lutte contre les dépenses ostentatoires lors des cérémonies sociales: Des femmes outilées 

Le Centre national de documentation et d’information sur les femmes et enfants de Bamako(CNDIFE) a abrité ce samedi 24 juillet 2021, l’atelier de réflexion  sur les dépenses inutiles et ostentatoires lors de nos cérémonies sociales.
La cérémonie d’ouverture était présidée par Mme Sow Kadidiatou Dia, représentant le ministre de la culture en présence de Mme Aminata Traoré,  présidente de la Fondation Femmes d’Afrique et Culture,  Mémorial du Rufisque.
Mme Aminata Traore a expliqué que cet atelier vise à mener la réflexion sur  les dépenses colossales lors de nos cérémonies et de faire << une étude comparative de nos cérémonies d’antan et celles d’aujourd’hui. D’un simple phénomène social, les cérémonies sociales ont pris la posture du fait social >>.
La patronne de la Fondation Femmes d’Afrique et Culture, Memorial de Rufisque a  lancé un appel solennel à l’endroit de nos plus hautes autorités couturières, religieuses et traditionnelles à tout mettre en œuvre pour mettre fin à cette situation qui ne profite guère à personne.
Yah Z Doumbia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *